Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 19:47
 
 
L’intérêt de cette novillada sans chevaux, bien ennuyeuse au départ a augmenté de façon régulière pour finir sur une excellente note. Cette montée est due pour une part à la prestation des erales de GALLON mais surtout aux novilleros confirmant leurs qualités pour les uns, leurs défauts pour les autres.
 
 
J’ignore comment Marc Antoine ROMERO s’est qualifié mais sur ce qu’il a montré l’après-midi, il y avait de quoi regretter cette décision. Comme au Bolsin de Bougue, le nîmois donne l’impression de toréer comme un personnage de « Playmobil » ! Déjà desservi par sa grande taille, le garçon ne peut se départir d’une certaine raideur donnant à tout ce qu’il réalise froideur manque évident de grâce. Malgré un adversaire d’une noblesse très coopérative, il aligna mécaniquement les séries sans susciter l’intérêt. Deux tiers d’épée en avant et un descabello, ce qui me laisse penser que le prix pour l’estocade devait concerner la mise à mort du matin…
Salut au tiers que personne ne réclamait.
 
Miguel CUARTERO a, hélas pour lui, confirmé ce qu’on avait ressenti lors de la novillada de Tartas. Comme là-bas, avec un GALLON excellent à gauche et maniable à droite, il réalisa une quantité énorme de passes et aucune dont on se souvienne. Pénible impression aggravée par un final très approximatif : quatre pinchazos très en avant et une demi-épée pescuecera contraire. Silence inquiétant.
 
Le niveau, et notre moral, sont bien remontés avec Thomas DUFAU. Du rythme et de la volonté pour faire passer le GALLON peu intéressé au départ, comme les autres, par le capote. Un tiers de palos peu aisé face au nerf de l’eral. Puis une faena parfois heurtée du fait d’une charge plutôt violente, mais démontrant les progrès déjà réalisés, et la marge de progression restante d’un novillero enthousiaste qui avait brindé sa faena à son compañero malheureux Mathieu GUILLON. Chose inhabituelle chez lui, il tua de manière hésitante, en quatre étapes mais avec une entière portée avec foi pour conclure.Oreille bienveillante mais pas choquante.
 
Restait celui qu’on attendait avec impatience depuis son triomphe important de Rion-des-Landes : TOMASITO. Et on ne fut pas déçu. Face à un eral d’un gabarit imposant, avec des armures en rapport, un animal d’une noblesse très encastée qu’il fallait soumettre pour pouvoir le toréer, l’arlésien se montra excellent de bout en bout, avec un toréo à la fois technique, autoritaire sans aucune brusquerie. D’une faena pleine, retenons deux redondos parfaitement enroulés, des naturelles excellentes, longues, lentes et engagées. Et deux redondos inversés démontrant une aguante et un poignet étonnants ! Un pinchazo suivie d’une entière en avant , portée avec foi.

Pourvu que personne dans son entourage  ne viennent gâcher les promesses de véritable torero qu'on entrevoit chez ce gamin ...




Partager cet article

Repost 0
Published by bronco - dans Compte-rendus
commenter cet article

commentaires

bruno 19/01/2008 16:20

Tomasito j'y crois mais laisser le faire sa jeunesse comme les autres gamins

alex 20/09/2007 18:20

Pour repondre a votre question sur la qualification de romero le matib il est dut en partie à une mauvaise forme physique de Mathieu Guillon (mal au dot), qui fut ce qu'il put devant un novillo compliqué mais offrant des possibilités, et le tuant mal.Pour ma part j'ai trouvé Thomas Duffau en petite forme lui aussi, notament à l'épée. J'en vien à me demander  se ce n'est pas la faute à Millian qui bralle depuis le callejon, quand leur fera-t-il un peu plus confiance? Car à mon avis il à de l'or entre les mains.

patrice 19/09/2007 17:49

Merci pour ton résumé (interressant)Suerte señor Bronco