Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 19:11

En consultant la composition des cartels des trois novilladas de la Feria d'automne de Madrid, je constate que je n'ai vu cette saison aucun des neuf novilleros à l'affiche. 

De même  je ne sais rien d'"El Payo" récent vainqueur du cycle des novilladas internationales données à Las Ventas,  Pourtant, au vu du nombre des spectacles de cette catégorie donnée dans le Sud-Ouest, il semble qu'il y aurait matière à plus de variété. Alors, quelles raisons trouver à ces répétitions finissant par être lassantes ? Souci de sécurité légitime en répétant des valeurs sûres (Adame) ; volonté de donner un maximum d'opportunités au torero "de la tierra" susceptible, de plus, d'amener du monde sur les tendidos (Santo) ; échanges de bons offices comme on les connaît dans le mundillo ? Un peu de tout cela certainement mais il faudrait penser aussi aux aficionados qui se déplacent un peu partout ...



P.S Les dernières nouvelles du "Madrileño" n'ont pas dissipé l'inquiétude et le corps médical lui confirme que la solidité de sa hanche est tout sauf garantie, et que l'on saura bientôt si la nécessité d'une prothése s'impose, ce qui condamnerait le torero à abandonner sa profession .

Partager cet article

Repost 0
Published by Bronco - dans Informations
commenter cet article

commentaires

bruno 18/01/2008 17:37

Eh oui  les cochons de payeur!!!!

chalossais 03/10/2007 09:47

Je suis entièrement d'accord avec toi sur le manque d'originalité des cartels du sud ouest.....Etant aussi organisateur, je peux apporter qqes pistes de reflexion sur ce sujet, à savoir effectivement qu'il y a une volonté évidente d'aider les toreros français (même si cette année en tant que spectateur j'ai souffert d'indigestion!), ensuite il faut prendre en compte le côté taquillero (la perennité des spectacles n'est pas garantie par une mairie pour tt le monde)..........Or, on touche là un problème majeur auquel se heurte tt organisateur, à savoir les mesures sanitaires qui touchent une grande partie de la peninsule ibérique......Le réservoir français n'est pas élastique et le "campo charro" a montré ses limites....Quel élevage aujourd'hui amène le public de novilladas aux arènes? Les élevages étant peu taquilleros, les organisateurs hésitent à prendre des paris sur les novilleros et répètent donc assez (trop!) souvent celui qui a coupé des oreilles ou celui dont le nom va "parler" au plus grand nombre....