Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 19:33

   Vic 2008

De mémoire de vieil abonné, je n’ai pas de souvenir d’avoir vu autant de rangs libres sur les tendidos gersois. Une petite demi-entrée pour la novillada, c’est dans l’ordre des choses mais des manques que j’estimerais approximativement entre deux et trois ou quatre cents places suivant les autres corridas, voilà qui constitue une donnée nouvelle dans cette Feria où le « No Hay billetes. » était la norme.

 

Quelles peuvent-être les causes de cette désaffection ? On ne saurait faire abstraction de la baisse tant rebattue du pouvoir d’achat qui n’épargne pas les aficionados qui réduisent le nombre des spectacles auxquels ils assistent. Ou peut-être font-ils des choix. L’édition précédente si terne et si pluvieuse venant après d’autres ferias médiocres a pu aussi décider de l’abstention de quelques-uns.

 

Ne faudrait-il pas non plus que les organisateurs s’interrogent sur la compacité excessive de leur programmation. Deux journées avec un spectacle matin et soir constituent, même pour l’aficionado par définition passionné, un programme stakhanoviste. Passer près de douze heures en trois jours, installé sur (au mieux !) trente centimètres de ciment, est une dure épreuve pour les dos les plus solides.

 

Il y a donc matière à réflexions et à inquiétude pour les organisateurs de Feria. Pour ceux qui ne remplissaient pas leurs arènes bien sûr mais peut-être aussi pour les autres. Sans être encore revendicatif, faute d’organisation capable de le fédérer, l’aficionado pourrait devenir un consommateur comme les autres et voter avec ses pieds…

 

 

 

 

 

Suite du bilan demain

Partager cet article

Repost 0
Published by Bronco - dans Éditos
commenter cet article

commentaires

Patrice 14/05/2008 20:48

je pense que les "vides" sur les tendidos vicois viennent de la baisse du pouvoir d'achat, des tarifs parfois "repoussoirs" des places, des 3 ou 4 dernières années de disettes dans le spectacle proposé, tout ceci ajouté au prix du carburant car Vic est une plaza pas forcément bien située géographiquement (sans vouloir offenser quiconque).personnellement rien qu'un aller-retour sur Vic depuis mon domicile me reviendrait (en ce moment) à environ 23€ + bien sûr tout ce qui a été cité ci-dessus donc j'ai fait l'impasse cette année sur la féria "Pentecotavic" (dommage).ce qui me frustre le plus depuis l'an dernier, c'est la pauvreté des spectacles auquels j'ai assisté, pas de chance peut-être, donc j'ai préféré m'abstenir.y'a pas qu'à Vic que les tendidos sont "troués", le Plumaçon également l'est depuis plusieurs temporadas (mais c'est un autre débat) et peut-être que d'autres plazas vont avoir des vides aussi.je pense que ça dépend de ce qu'on attend d'une corrida : torista ou torerista, telle est la question à mon avis. je pense que les deuxièmes nommées tireront leur épingle du jeu, n'en déplaise à certains, à commencer par moi qui suis plutôt de la 1ère catégoriesuerte señor bronco y los otros tambien

ludo 14/05/2008 00:33

un dia de toros c'est 6 toros 6.point.comment peut-on s'enfiler 12 lidias sans quasiment souffler ?jj baylac a dit , dans un article-portrait il y a déjà longtemps je crois, que tuer un taureau était un acte très grave (dans le sens de la transgression que celà supose de nos jours et dans le sens de la gravité du recueillement et des sensations telluriques qui en découlent).autre chose encore : sol y moscas, ombre et soleil, "por un lado se enciende y por el otro se apaga " (bergamin).le chaos et la genèse, le ponant et le couchant ne peuvent se jouer plusieurs fois par jour , encore moins en inversant les codes. hérésie.je lance la pétition ; "don't touch my tarde ".allez vous faire voir organisateurs qui vous croyez novateurs, modernes, iconoclastes et spectaculaires. de quel cerveau "jacqueségalien" est sortie cette ânerie de 6 morlacos le matin et 6 en soirée ?quand parfois il nous faut toute une nuit pour  "fumer" une course...on veut nous goberger de sensations. le consommateur n'est pas aficionado et vice-versa. sur ce , vic n'a pas fait mieux que nîmes depuis plusieurs années. ils ont voulu ajouter des courses parce que certains se cassaient le nez en ne trouvant pas de places ou en payant très cher la revente.  mais cette participation à la frustration était vitale, nécessaire. en "empilant" des courses, il est créé "a contrario" la fausse frustration, celle du désir assouvi par l'abondance.celle qui se transforme en satisfaction à tout prix,en aigreur et en saturation.résumons-nous : dans 12 taureaux quotidiens il y a toujours 6 vaches à lait de trop.plus une, l'aficionado qu'on veut traire jusquà en voir apparaître la moêlle et en faire disparaître la substance.ouf !ludo

Bronco 14/05/2008 07:57



12 toros/jour, c'est effectivement un maëlstrom de sensations épuisant qui sature l'esprit et fait se mélanger les sensations.