Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 20:38

Vic 2008  

PEREZ DE LA CONCHA : Pratiquement impossibles

 

 

Ce lot n’aura vraiment plu qu’aux nostalgiques de l’époque où la tauromachie s’arrêtait après le premier tercio.

 

Ces novillos-toros tant leur gabarit était imposant possédaient des jarrets d’acier et une capacité pulmonaire de marathonien. Au moral, ils présentèrent un florilège des qualités de l’enfer, du sournois au criminel en passant par le toxique. Seul le deuxième permettait une faena qu’il n’eut pas faute d’opposant au niveau.

 

Ils prirent dix-huit piques, respectivement 4,3,3,3,3et 2. Dans des styles variés : violent dans le contact mais sans s’employer et sortant (1er) ; poussée franche et fixe puis coups de tête (2ème) ; poussant au début puis restant à distance et sortant seul lors de la troisième rencontre (3ème) ; arc-bouté avec les reins au début puis tentant de désarçonner le picador à la dernière (4éme) ; poussant fort avec hachazos durant trois piques (5ème) ; provoque un affaissement du picador par une charge puissante puis restant à distance en envoyant des coups de tête dans la seconde ( 6ème).

 

Pour le reste, ce fut distraction, coups de tête et jets de pattes dans la cape, refus de démarrer aux cites des banderilleros, grève totale de charge dans la muleta, regardant le torero et non la muleta lors des cites. (1er).

 

Le suivant avait de l’allant à la cape, de la vivacité aux banderilles et un potentiel de charge, à mi-hauteur à la muleta (2éme).

 

Distraction et menaces du torero à la cape, pas de réponse aux banderilles, tendance à marcher dans la faena, charge agressive et réfléchie à gauche. (3ème).

 

Hachazos inquiétants de tendance à serrer le torero à la cape, de la mobilité avisée aux banderilles, ne met pas la tête dans la muleta, se contentant d’envoyer de grands coups de tête en arrivant à hauteur du torero (4ème).

 

Charge vive et répétée à la cape. Malaisé car querencioso aux banderilles. Compliqué car défensif à la muleta. (5ème).

 

Protesté à sa sortie pour boiterie à la patte arrière droite, il demeure mobile aux banderilles. Très défensif avec violents coups de tête dans les passes de muleta. (6ème.)

 

 

En conclusion, on peut dire qu’en l’absence de véritable caste, le genio n’est qu’une mauvaise manie…

 

 

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

 

 

MARGE : Un peu de tout

 

Cette ganaderia présente des toros généralement superbes : fin de types avec des robes variées et des armures de respect. Ce fut encore le cas cette corrida. Au moral, tout en donnant un intérêt soutenu à l’après-midi, ces toros affichèrent des comportements ne justifiant pas, à mon sens, le salut du mayoral. Mais comme beaucoup de spectateurs semblèrent penser le contraire…

 

 

Prestations au cheval :

 

1er : Un contact sortant seul, une pique poussée sortant encore seul et une troisième sans s’employer, sortant seul.

2ème : Une pique poussée avec force et fixité, une deuxième poussée avec coups de têtes.

3ème : Une pique sans nerf, poussant par à coups, une deuxième mieux poussée, une troisième brève mais où il vint avec spontanéité.

4ème : Une pique poussée sans se fixer, une deuxième sans enthousiasme.

5éme : Première rencontre poussée avec coups de tête, deuxième restant à distance en donnant des coups de tête, troisième se laissant piquer sans s’engager.

6ème : Première en poussant latéralement, avec la tête, seconde en tentant de contourner le cheval par l’avant, à coups de tête puis sortant seul.

 

Pour le reste :

 

Le 1er Freine et donne des coups de corne dans la cape, correct aux palos, des signes de mansedumbre (jetant par exemple la patte arrière vers la cape d’un péon) avec une charge encastée à droite, très défensif à gauche. Des ressources pour menacer le torero après l’estocade et une mort de brave en plein centre de l’arène.

 

Le 2ème charge au capote, se plaint aux banderilles, inquiétant à droite, toréable avec agressivité et transmission sur la corne gauche.

 

Le 3ème : Charge vive et agressive à la cape. Mobile aux banderilles, jetant la tête vers les banderilleros et se plaignant. Avec tête très agitée sur la corne gauche au départ, puis devenant réservé, ne répétant plus. A droite, peu de charge et corne accrocheuse. Au bilan, compliqué et réservé.

 

Le 4ème : Charge fade à la cape. Bonne charge, vive et rapide aux banderilles, serrant le torero à droite. Mobile mais tendance à sortir de la muleta en début de faena Retours très secs. A gauche, refuse les passes. En bref, noblesse avec du piquant sur la corne droite.

 

Le 5ème : Bonne charge à la cape. Bien aux banderilles faisant briller la cuadrilla. Devient querencioso devant la Présidence. Avant, il était parti sur le torero après trois naturelles.

 

Le 6ème : Sortie et charge vive à la cape serrant à gauche. Bon comportement aux palos. A droite, bonne charge avec tête agitée. A gauche, la charge est plus courte et réservée. Le toro finit a menos

 

A suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by Bronco - dans Compte-rendus
commenter cet article

commentaires