Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

27 juillet 2006 4 27 /07 /juillet /2006 12:31

 

Le fiasco de la Madeleine 2006 serait-il celui de trop ? On se souvient que l'an dernier, le maire déclarait à l'issue de l'édition 2005, pourtant peu brillante, qu'il gardait toute sa confiance à l'empresa Chopera.( S-O du 27.7.06 )

Cette année, le tabou semble levé pour la Mairie, au contraire de Christian Cazade qui, nous l'avons lu recemment, ne voyait pas ce que l'on pouvait reprocher au prestataire de service...

Philippe Labeyrie veut donc connaître l'opinion des peñas "responsables" .

Quels sont les irresponsables ? : "...Ceux qui sont dans la manifestation et l'opposition systématiques et poursuivent des objectifs de nature politique ..." D'ailleurs une liste des associations en odeur de sainteté sera publiée. Ceux du "6" n'en feraient pas partie, les manifestations ou banderoles étant jugées inacceptables.

Selon l'article, les questions à débattre seraient multiples : "Doit-on continuer avec la Casa Chopera ? Doit-on lancer une procédure d'appel d'offres ? Et si oui, quel doit être le cahier des charges ? La logique de financement des fêtes populaires par les corridas doit-elle perdurer ? Faut-il une nouvelle politique tarifaire ? Faut-il repenser le contenu, l'amplitude, la géographie des fêtes populaires pour les rendre encore plus attractives ? "

Il y a de quoi se frotter les yeux et de se pincer pour croire que l'on a bien lu ! Ces mêmes critiques sont faites depuis au moins cinq ans et elles étaient accueillies avec des haussements d'épaules. Soudain, on déclare vouloir discuter voire remettre en cause tout ce qui était le credo encore répété juste avant le début de la Madeleine 2006 ! Il n'est jamais trop tard pour réparer ses erreurs mais j'ai du mal à ne pas éprouver une pointe de septicisme devant ce revirement.

 

Enfin, je n'appartiens à aucune peña et je ne mélange en aucune manière la politique et les toros. Pour autant, si je dirigeais un des clubs, je refuserais tout net de participer à un dialogue dont serait exclue une association. Il s'agit d'une question de principe face à un arbitraire intolérable .

Partager cet article

Repost 0
Published by Bronco - dans Éditos
commenter cet article

commentaires