Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 23:13

Résumé de la Novillada piquée d'Adolfo Martin du 17/08/09 :

Temps estival .2/3 d'arène.

La surprise du jour pour ma part fût le jeu encasté des novillos d'Adolfo Martin certes un peu faibles, pas volumineux mais mieux armés que la corrida du soir.... Cela ne ressemble pas à Dax. La novillada prit onze piques.

Daniel Martin de Salamanque nous a montré son envie tout au long de la matinée. A son premier adversaire, il se fera dépasser à la cape  par la vivacité du novillo. Il mettra deux séries droitières avant de voir que le novillo faisait l'avion sur la corne gauche...Faena méritoire sans atteindre des sommets, la musique arriva bien tard pour essayer de l'aider. Une entière un peu devant et Vuelta al ruedo pour le Salmantin.
A son deuxième adversaire, Daniel Martin attaque son novillo par véroniques et finit par une demie. Le novillo transmet mais il ne faut pas faire d'erreur. Il brinde sa faena au ganadero en personne. Lors de son début de faena plein centre en commençant par des derechazos, il se fait prendre violemment par le novillo ( six centimètres dans le tibia plus des contusions) Il reste en piste et poursuit une faena méritoire se laissant parfois dépasser par le novillo mais sur une  jambe.... Lors de la mise à mort, il se refait prendre n'ayant pas d'appuis pour pouvoir sortir. Un mete y saca suffira pour faire tomber le novillo. Oreille de l'émotion et du courage.

Javier CORTES de Madrid lidie son premier opposant, à la muleta son novillo est trop piqué et ne se refait pas  et devient même tardo. Applaudissements.
Son deuxième adversaire est bon mais ne méritait pas la vuelta al ruedo deux  piques pas engagées. Par contre il fait l'avion dans la muleta. Le madrilène mit deux  séries de derechazos pour prendre la mesure de son adversaire. Deux séries de bonne qualité et une  sur la gauche puis la faena s'éffiloche .Cortes perd le fil de la faena. Dommage... Silence et Vuelta al ruedo au novillo.
J.CORTES me déçoit de plus en plus. Pourtant l'année dernière à Roquefort il m'avait enchanté face aux  La Quinta.

Patrick OLIVER toucha un premier novillo se défendant  dans la cape et collant sur la droite. Bon début en doblones, le novillo colle de plus en plus à droite et devient tardo. En fin de faena, l' Adolfo Martin est plus intéressé par le callejon que  par le nîmois.Silence  au novillo, le moins évident du lot.
A son second  adversaire, Patrick fait rien à la cape, le novilla s'engage dans le peto de Gaben REHABI. Début de faena par  doblones. Malheureusement pour nous, il a fallut attendre la sixiéme  série pour voir la classe du novillo. Pour moi, P.OLIVER n'a pas trouvé le sitio, il est passé à côté du novillo. Au lieu de donner de la distance ( rappel c'est du Santa Coloma) Patrick essaya dans le sitio rapproché pour monter sur le novillo.... mais le novillo se défendait dans ses charges. Applaudisements à l'arrastre et au torero

Salut mérité du mayoral de la ganaderia d'Adolfo Martin.   

Partager cet article

Repost 0
Published by Victorino - dans Compte-rendus
commenter cet article

commentaires