Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

29 août 2006 2 29 /08 /août /2006 19:41

A l'occasion de cette escapade en Biscaye, je suis tombé sur le journal " ABC" et j'y ai lu le compte-rendu de la corrida du jeudi 24 août à Bilbao (toros de Zalduendo pour Ponce, Juli et Gallo). J'avais lu ailleurs que le Président avait été conspué pour avoir refusé une deuxième oreille à Ponce et privé le Juli de celle fortement demandée par le public de Vista Alegre. J' apprécie les compte-rendus espagnols dans les journaux quotidiens, y compris locaux, toujours pertinents et où l'on ne pratique pas la litote mais au contraire une vigueur du propos rafraîchissante .

 

Voici des extraits de ce qu'écrivait Zabala de la Serna dans son "papier" intitulé :

" Un idiot en travers de la corrida historique de Zalduendo ."

 

" Tout au long de l'histoire de l'humanité, les idiots ont causés des désastres, des guerres, des accidents, des génocides, en regard de quoi, il ne faut pas donner beaucoup d'importance au personnage du "palco" de Bilbao qui se tuerait pour un titre, une courbette, une accolade et une bouteille de rouge. Parce que l'important se passait dans l'arène avec les protagonistes de la Fiesta (...) Si en travers de cette corrida, ne s'était pas trouvé un boucher et d'autres circonstances, on parlerait de corrida historique (...) Dans les autres circonstances, on parlera du sol détrempé (...) Il avait plu beaucoup en milieu de journée et l'individu et d'autres irresponsables auraient du faire réaliser le drainage de l'arène.(...) Résultat, Enrique Ponce, chef de lidia, se rendit compte que le sol était une piste de patinage, un danger. D'où vingt minutes de retard pour mettre de la terre sèche (...) Cela aurait pu être, entre autres choses,  une corrida de six ou sept oreilles. Félicitations, ganadero . J'ai beaucoup apprécié. Malgré l'idiot ."

Partager cet article

Repost 0
Published by Bronco - dans Éditos
commenter cet article

commentaires

o.bousquet 30/08/2006 16:34

Et bien ce fut avec une chance inomable que j'ai pu assister à cette GRANDE course de Bilbao avec les Zalduendo. Décidé de longue date à voir une corrida à Vista Allegre, notre choix se porta avec chance sur cette seule et unique corrida de la temporada 2006
Que dire !!!
Oura !!! Fabuleux !!! Enorme !!! ...

En synthèse:
une présentation des 8 toros IRREPROCHABLES !!!
8 monstres homogènes de poids (moyenne à environ 550 Kg - et pourtant les 8 de sémantal différents) avec des cornes mais des cornes !!!!... hautes droites, longues...bref à des années lumières des mulets envoyés en france !!!
Certes ils montrèrent des signes de faiblesse mais que dire du 3 ième et du 6 ième !!!! (et à un degré moindre du 4ième).
Des toros comme on aimerait en voir plus souvent, des toros à succès qui réunissaient TOUT: charpente à tous les niveaux, force, noblesse, bravoure !!!


Ensuite vous mettez devant ces toros , 2 maestros et vous obtenez de grands moments.

En résumé: El juli me fit l'impression d'un rouleau compresseur. Devant un premier toro assez faible mais noble, il domina son sujet de façon ahurissante. Cela fut certes une démonstration de lidia mais cette domination outrageuse associé à une certaine froideur me laissa sur ma faim. Il mériatit qd m^me largement l'oreille que le palco lui refusa. Sur son second toro, le sorteo fit qu'il tomba la aussi sur un toro faible qu'il ne put exploiter. Il sort sans aucune oreille de cette corrida, ce qui est en sois injuste comparativement à Gallo; il en pleura d'ailleurs dans le callejon.

Ensuite, pour ceux qui ont vu le plaisir de voir Ponce au plumaçon cette été, et bien je dirai que le scénarion s'est répété.
Un premier toro qui n'a pas vraiment "voulu". Et ensuite du grand, du très Ponce.
Une lenteur, un temple, une élégance à couper le souffle. Ce fut un moment magique, de ceux qui vous donne la chair de poule, qui vous coupe la respiration durant quelques instants...bref une faena qui restera gravée longtemps dans ma mémoire et de tous ceux qui eurent la chance d'y assiter. Une arène en transe, et un idiot de président qui refuse la deuxième oreille de façon incompréhensible. Que lui faut-il pour les donner?????
Après réflexion, la seule explication que je vois est que le toro ne fut pas forcément à la hauteur de Ponce d'ou un refus de cette deuxième oreille que toutes les arènes réclamées.

Enfin et pour terminer cette grande tarde, Gallo. Ce personnage est pour moi dans le centre du débat concernant le débat sur la présidence. En effet, bizarrement, ce dernier eut la chance d\\\'avoir été récompensé par la présidence alors que son seul fait d\\\'arme fuit d'avoir bien porté l'estocade. Sinon, si on repère chez ce jeune torero du potentiel, il fit preuve de précipitation et surtout de manque d'expérience. Il eu 2 toros formidable et il n'en utilisa pas malheuresement tout leur potentiel.

Bref, tout cela pour dire que cette corrida fut fantastique: à retenir un Ponce grandiose (à en pleurer de bonheur), un Juli qui nous fit une démonstration de force et un lot de toros magnifique (3, 4 et 6).
Ensuite concernant la présidence, ce sont des idiots et les "fuera" criés par le public fut justifié.
Enfin et pour terminer, que dire des spectacles taurins français quant on voit de tels présentation à Bilbao.
Heureusement que j'ai vu cette corrida en fin de temporada et non pas au début car sinon je pense que je ne serai pas aller à Aire, à MDM ou encore à Dax dépenser tout cet argent...pour rien; tout aurait paru fade !!
EN une corrida à Bilbao, j'ai presque touché le paradis.