Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 21:04

 

 

6 avril 2013. Arènes du Plumaçon. Festival taurin

 

 

Patrick VARIN (Salut au tiers)

 

Julien LESCARRET(Oreille)

 

Medhi SAVALLI(Silence)

 

Jérémy BANTI(Oreille)

 

EL MONTENO(Salut)

 

Louis HUSSON(Oreille)

 

 

Temps frais, nuageux et parfois ensoleillé. Un cinquième d’arène. Présidence de Didier Gaudin. Orchestre montois pour la musique. 2.15 H de spectacle.

 

 

Ce fut un après-midi plaisant et varié. Après la présentation, quelque peu gâchée par un micro capricieux, du Comité Handi-sport, bénéficiaire d’une partie de la recette et un petit hommage à Patrick Poey, récent retraité des ruedos, le festival débuta.

 

 

Un des plaisirs de ce genre de spectacle réside dans la nostalgie. Des souvenirs reviennent en voyant Patrick VARIN. Plaisir de retrouver ces instants allurés, cette élégance dans quelques naturelles données à un MEYNADIER mobile mais à la noblesse un peu désordonnée. Un final un peu laborieux le priva de trophée mais pas de l’estime publique.

 

 

Julien LESCARRET, en costume de ville et béret sur la tête, toujours affuté, sûr de lui, simple et souriant, démontra facilité et technique pour venir à bout d’un YONNET un peu compliqué. Estocade aussi décidée qu’efficace pour une oreille méritée et une vuelta fêtée.

 

 

Medhi SAVALLI, avec une tenue sortie des « tontons flingueurs » s’est coltiné un PAGES MAILHAN, manso violent et indigeste chargeant tête haute et se défendant. Banderilles rapides et approximatives. Ensuite le torero fit, dans son style, des efforts méritoires mais la conclusion longue à l’épée refroidit l’ambiance.

 

Contraste pour Jérémy BANTI, costume-cravate et gueule de jeune premier, qui reçut un petit GALLON d’une grande bonté et d’une mobilité remarquable. Beaucoup de passes dont certaines très élégantes (dans le registre délicat qui est le sien) sur la fin de la faena quand la charge de son adversaire devint un peu plus apaisée. ¾ d’épée de gaucher et oreille.

 

 

Le changement d’apodo de Mathieu GUILLON en EL MONTEÑO est la seule différence notable. Pour le reste, le garçon demeure sans confiance, sans recours, sans volonté. Ce qui le fit gâcher les possibilités du TARDIEU qui lui était opposé. Une épée aussi habile que peu engagée lui procura un salut bien flatteur.

 

Bonne surprise (pour moi qui le découvrait) que ce jeune Louis HUSSON, sérieux et élégant, volontaire face à un eral de MALABAT à la noblesse pagailleuse. Une entière engagée au troisième essai lui permit de couper une oreille et donne vraiment envie de le revoir.

 

 

(Vu de la barrera en arrivant assez tôt , entrée générale : 20€)

 

 

 

 

 

________________

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bronco - dans Compte-rendus
commenter cet article

commentaires