Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 17:54

 

Corrida du 18 juillet 2014 à Mont-de-Marsan

 

Cocktail indigeste

 

 

3 toros d’EL TAJO et 3 toros de FUENTE YMBRO

 

Pour :

 

JJ PADILLA ( Silence et Silence )

 

I. FANDIÑO (Salut au tiers et Silence )

 

J.ADAME (Oreille et Silence)

 

 

______________

 

 

 

Mauvaise pioche que le choix de ce cartel, les lots différents de taureaux, bien présentés, se rejoignant en termes de faiblesse et de manque de caste. En conséquence, nous vécûmes une soirée fort ennuyeuse, seulement égayée par instants par le désir de plaire de Joselito ADAME.

 

 

 

Pas grand-chose à dire sur PADILLA. Face au faiblard premier (TAJO) plutôt noble. Tercio de banderilles médiocre comme souvent avec ce torero (et beaucoup de capotazos pour placer le toro…). Le « cyclone » exécute les affaires courantes lors d’une faena très superficielle (et se fait bousculer lors d’un pecho où il se laisse voir. Conclusion aussi médiocre que ce qui la précède.

 

Le FUENTE YMBRO qui lui échût est un manso que la mauvaise lidia ne risque pas d’améliorer. PADILLA refuse (à raison) de le banderiller. L   a faena sera brève, le toron chargeant à mi-hauteur et s’arrêtant après trois passes. Conclusion prudente. Quand pourra-t-on espérer que cessera la reconduction automatique et injustifiée de ce torero ?

 

 

FANDIÑO n’a rien pu faire avec le plus mauvais lot. LeTAJO freine dans la cape, cherche à rejoindre la zone proche du patio de caballos, confirme son manque de caste au cheval comme aux banderilles. Le torero démontre sa technique pour retenir le manso dans la muleta et le laisser récupérer entre les séries. Mais son adversaire manque de moteur et de transmission. Et comme la conclusion à l’épée s’avère laborieuse, le triomphateur de la veille doit se contenter d’un salut au tiers.

On se prend à espérer quand sort le FUENTE YMBRO car sa mobilité permet un agréable toréo de cape. Mais, bien qu’il soit très ménagé à la pique, sa grande faiblesse de pattes ne laisse rien augurer d’intéressant. On est donc très surpris de voir FANDINO le brinder au public. Logiquement, la faena tourne très vite court, le toro chargeant à mi-hauteur et ne répétant pas ses charges. Devant l’abattement général des gradins, FANDIÑO abrège. Silence pour le matador, bronca à l’arrastre.

 

 

On connaît ADAME pour le coté juvénile (au contraire sa tête !) et son enthousiaste de ses prestations. Ce qui se vérifie face à son adversaire d’EL TAJO, le plus potable de l’après-midi. Dire que la faena  fut excellente serait mentir. Disons qu’elle fut plus élégante que profonde. L’estocade impressionnante et d’effet très rapide emporta l’adhésion. Oreille.

 

Le FUENTE YMBRO qui conclut la soirée était un manso avisé. Des capacités à répondre de loin aux cites pouvaient laisser entrevoir une faena intéressante. Le tableau s’assombrit rapidement, l’adversaire devient défensif et compliqué, trop en tout cas pour notre mexicain qui en termine de manière médiocre. Silence.

 

 

2.10 H de spectacle. Temps assez lourd. Arène pleine. Vu du balconcillo ombre,      79  €.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bronco - dans Compte-rendus
commenter cet article

commentaires