Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 18:36

 

 

 

Voici deux mois, le directeur des arènes nîmoises adressait un doigt d’honneur à ceux qui protestaient contre l’oreille accordée (après son intervention auprès du Palco) à Daniel Luque.

 

J’écoutais, par intermittence, la retransmission radiophonique de la corrida dacquoise du onze août, on en terminait avec le sixième taureau. Le commentateur de RFBG, pourtant d’ordinaire plutôt bienveillant, avait eu des propos désabusés sur cette corrida. Voyant Simon Casas passer devant lui dans le callejon, il lui tend le micro pour avoir son sentiment sur la tarde.

 

Je rapporte ici ses propos, peut-être pas au mot près mais en tout cas au plus près de sa pensée. Ce ne fut pas un nouveau geste à la nîmoise (nous sommes à Dax, cité plus policée !) mais de la même veine. Mr Casas, très en colère : « Une infime partie du public, peut être vingt personnes qui se croient aficionados, ont gâché, faussé cette corrida ! Le Juli a réalisé une extraordinaire faena et, à cause de ceux-ci, le public a été privé d’un succès. Ces types se croient aficionados mais ne comprennent rien. Sur la piste et dans le callejon, il y a des professionnels qui savent et qui ont compris ce qui s’est passé, eux ! "

 

Où il se confirme l’estime dans laquelle ce personnage tient le public. Le mépris affiché, cynique de ceux qui participent à le faire vivre des taureaux.

Simon Casas cautionne cette déviance de la Fiesta Brava, ces pratiques douteuses dont la presse écrite et parlée fait à présent état après les avoir longtemps tues.

 

Même les publics les plus aimables rechignent à présent à se faire abuser par ces parodies de corridas où des animaux sans force et sans caste servent de faire valoir à des vedettes plus soucieuses d’ajouter des millions à leur compte en banque que de l’avenir de notre passion.

 

Et devant cette évidence, voici la parole ex-catedra de celui qui sait face aux mécréants, celui qui détient la vérité révélée face aux hérétiques : payez et taisez vous, nous seuls sommes capables de discerner le vrai du faux.

 

Il y a des personnages que l’on devrait inventer s’ils n’existaient déjà…

Partager cet article

Repost 0
Published by Bronco - dans Éditos
commenter cet article

commentaires

manolo 28/08/2012 18:47


"Payez et taisez vous,on s'occupe du reste" ...et le reste,on le connait ! Du show-biz.


Avec son culot,sa mégalomanie incommensurable,son mépris du public et sa vulgarité, il règne sur la planète taurine,du moins la française,depuis trop longtemps.Surtout à Nimes ou il ne supporte
plus aucune critique des clubs taurins de la ville.MONSIEUR a toujours raison et personne ne doit s'opposer.Son unique but est de remplir les poches des figuras sans qu'elles aient trop à
s'employer ainsi que celles des commerçants de la ville qui peuvent lui dire merci.C'est pourquoi il a carte blanche et ne partira que quand il l'aura décidé.


Pour bientôt,parait-il.Mais j'en doute,tant sa tête est grosse comme une pastèque !En attendant,il ne faut pas se gêner :"Fuera,casas".

Pedrito 13/08/2012 18:40


Pour celui-ci, il s'est fait tout seul! Et pas dans la demi mesure! Vil personnage, qui méprise ceux qui font sa fortune, et tue la poule aux oeufs d'or

thierry reboul 13/08/2012 10:46


à méditer , mais lors d'une prochaine apparition dans un callejon , ne pourrait -t -on l'accueillr aux cris de "Casas Fuera , l'aficion ne veut pas de toi "


quand on voit ce qu'est devenue Béziers avec ses coridas triomphalistes et ses indultos de foire ,surout lorsque les toreros de l'écurie Casas sont présents . il est grand temps de
remettre à sa place , ce non aficionado qu'est ce stupide mégalo