Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

www.basta-ya.net

Accédez directement à ce blog grâce à l'URL :
http://www.basta-ya.net

Recherche

Réagissez !

Vous pouvez réagir à tous les articles de Bronco en cliquant sur le lien commentaire (x)présent sous chaque article.

Articles Récents

7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 19:55

 

Cette fois-ci, c’est fini. Voilà plusieurs années que le processus de saturation s’insinuait. A l’issue du dernier spectacle de l’année dernière, nous avions pris la décision de ne pas assister à la novillada du samedi matin, avant d’apprendre qu’elle disparaissait du programme 2011, remplacée par une corrida, incluse, elle, dans l’abono.

Puisqu’il en est ainsi, voici venue la rupture entre une fidélité ininterrompue entre la Feria vicoise et nous. Pentecôtavic, malgré une tendance à l’auto-satisfaction parfois, malgré aussi quelques programmations curieuses par rapport à l’esprit de l’endroit, restait un rendez-vous incontournable qui nous a procuré des émotions extraordinaires de toutes sortes depuis plus de quarante ans.

Mais comment ne comprenez vous pas que deux corridas par jour, c’est trop. Que suivre avec attention douze combats, c’est usant. Que rester serré près de cinq heures sur une surface de béton étroite et inconfortable, c’est éprouvant. Qu’en vérité, la juste mesure pour un aficionado, c’est six toros par jour, point !

Au-delà, les impressions, les souvenirs se brouillent, la lucidité dans l’analyse en souffre. Cette Feria par trop resserrée en devient indigeste. Même si cette rupture me coûte, ce parcours stakhanoviste d’aficionado m’est devenu insupportable et j’y renonce.

Mon choix se portera donc samedi sur la corrida de Dolores Aguirre pour revoir surtout David Mora. Peu de regret de manquer Padilla dont je trouve sa répétition bien indulgente après une prestation pour le moins désinvolte naguère en ces lieux.

Une grasse matinée me sera permise dimanche. Je préfère de loin l’affiche des Escolar Gil en face duquel se trouvent trois toreros de qualité. Quant à la clôture, elle semble parodier dans cette Feria le jeu de « cherchez l’intrus » et je me satisferai d’en lire le compte-rendu.

 

Avec mes regrets et en toute aficion, suerte pour l’édition 2011 !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bronco - dans Éditos
commenter cet article

commentaires

Jean-Pierre MACHIO IRISARRI 28/04/2011 22:11



Je ne vous connais pas personnellement, il me semble que vous avez écrit dans l'Echo du Callejon, mais peut-être que je me trompe. Je trouve vos commentaires et vos analyses d'une extrême
subtilité, empreints de lucidité et de clairvoyance. Il faut des aficionados comme vous, expérimentés, connaisseurs, sachant formuler des critiques et faire des reproches, mais sans haine, sans
parti pris, sans favoritisme, pour que la tauromachie perdure. Votre objectivité, votre propension à reconnaître et mettre en exergue les défauts ou erreurs du "mundillo", en proposant des
solutions ou des méthodes efficaces, seront peut-être un obstacle aux anti-corridas.


Tout à fait d'accord avec votre décision à propot de Vic. Je ferai de même. De plus il est dommage de ne pas laisser à nos jeunes novilleros (français ou étrangers) une chance de pouvoir
s'exprimer au cours d'une Feria, en supprimant la novillada.


Bravo Bronco.



Bronco 02/05/2011 22:40



Merci de ces compliments qui sont sans doute excessifs. Je ne fais que retranscrire, me semble-t-il , une certaine éxaspération de nombreux aficionados qui ressentent un cruel dépit devant la
dégenérescence de la Fiesta Brava devenue le jouet des affairistes de tous poils qui s'y entendent pour gruger la proportion des nouveaux naïfs qui garnissent les tendidos.


P.S. Dieu m'en garde ! Je n'ai jamais de prés ou de loin , sévi sur l'"Echo" !


 


Amicalement.



Fred 09/04/2011 08:02



Voici un avis que je partage à 300 % et j'ai pris exactement la meme décision. Tout à fait d'accord sur les courses du matin, je suis d'ailleurs consterné que Céret et depuis cette année Parentis
aient pris ce virage. Le sommet étant atteint par Céret puisque les abonnos, contrairement à l'année précédente, portent uniquement sur les 4 courses. Partant de Bordeaux le samedi matin, il
m'est impossible d'être à Céret pour 11H. Je ne puis, donc cette année, renouveller mon abonno et vais devoir patienter jusqu'à l'ouverture de la location unitaire.


Concernant Vic, ce sera pour moi uniquement la Dolorés et pour la journée de lundi, j'ai piscine, comme le disaient si bien nos amis de l'Anda.